Quelques mot d’amour ! Histoire d’une parution et précommande

 

couverture QUELQUES MOTS DAMOUR

 

Je vous avoue que je n’avais pas prévu de sortir ce livre bonus, aucunement.

Il était là, rangé dans un des nombreux sous-dossiers qui forment le très épais dossier « Princesse Machiavélique » dans mon ordinateur. Il était là, je l’avais presque oublié ce préquel. Je l’aimais bien, mais j’avais la tête tellement prise par tout le reste : les deux premiers tomes de ma série, et mon tome 3 pour octobre dont j’ai remanié le plan et qui n’attend plus que moi pour être finalisé. Et puis, il y a Alice et mon livre sur les bébés arc-en-ciel

Alice… elle n’est pas comme Agnès, mais elle a aussi un paquet de problèmes avec ce deuil qu’elle n’arrive pas à gérer. Ecrire ce livre sur le deuil périnatal m’épuise réellement, c’est dur, je m’essouffle. Et j’y pense tout le temps parce qu’il faut que je m’en libère de ce livre, et que je l’écrive mille fois mieux que tout ce que j’ai déjà écrit jusque là, pour honorer tous ces bébés qui brillent de leur sombre absence, et tous les arc-en-ciel arrivés après nos étoiles filantes…

Et puis, bien sûr, au milieu de toutes ces émotions, j’ai toute la partie marketing de ma princesse à réfléchir, à faire, à relancer, à ne pas lâcher, et les dédicaces, et les allers-retours sur Bordeaux pour tout un tas de choses, et mes enfants, et ma vie toujours délicieusement chaotique….

Vous le voyez tourner le tourbillon de la vie ?  Il tourne tellement vite… Tellement vite…

Donc vraiment, je n’avais pas la place d’accorder une seule pensée à Quelques mots d’amour !

Et puis Sofia Mellark est arrivée un jour avec sa bonne humeur qui la caractérise, me proposant une interview via Skype. Je l’adore Sofia, la créatrice de l’excellent blog Bookscritics. Je crois que l’on s’entend si bien parce qu’on est tellement passionnées elle et moi, de lecture bien sûr, mais surtout de la vie et des sentiments. Et elle adore ma série avec une telle fougue, ça me met des frissons et égaye mes journées chaque fois qu’elle m’en parle… si elle était la seule à aimer ce que j’écris, j’écrirai pour elle, sans aucun doute parce que c’est tellement vrai, tellement génial de toucher quelqu’un de cette manière avec mon univers et mes personnages. J’ai donc de suite accepté cet entretien. Échanger sur nos lectures communes et lui parler de ma série, c’était pour moi le rendez-vous parfait.

Nous avons eu quelques problèmes techniques très drôles et nous avons parlé deux heures, deux heures pour 5 ou 6 questions parce que c’était tellement fou de lui raconter l’histoire de Matéo, de lui dire un peu comment se passerait le tome 3…

Elle était si enthousiaste concernant Matéo et Agnès (lisez la fin du Tome 2 – je dis ça, sans rien dire) que j’ai brusquement repensé à Quelques mots d’amour ! qui croupissait dans mon ordinateur. Je lui ai proposé spontanément, comme elle aimait tant mes personnages, de découvrir ce qu’il s’était passé lors de cette fameuse nuit de crémaillère qui a tout changé et dont tout le monde parle dans ma série.

Je ne pensais pas encore le publier, c’était juste comme ça, un partage spontané. Je lui ai envoyé la version brute, non censurée, non corrigée.

Et lorsque j’ai eu son retour (je vous laisserai lire sa chronique la semaine prochaine)… il y avait une telle émotion que je me suis dit que je devais publier ce livre à tout prix. Bien sûr, qu’il le fallait. Pour tous les lecteurs qui adorent ma série, qui rêvent de savoir enfin ce qui a poussé Agnès dans les bras de ce type qu’elle n’aime pas et qui pourtant l’attire terriblement (franchement, parfois Agnès je ne la comprends pas, il est super canon Matéo…).

Alors j’ai mis en attente mes réseaux sociaux, Alice et ses bébés arc-en-ciel, le tourbillon de ma vie, pour reprendre ce préquel et vous présenter la meilleure version possible.

Donc, voilà… il est enfin là, disponible en précommande sur Amazon : ici , prêt à tout déchirer lors de sa sortie le 6 juillet.

Maintenant cette histoire ne m’appartient plus. Elle vous appartient à vous, mes lecteurs, vous qui me soutenez depuis bientôt un an, vous qui soufflez le vent dans mes voiles pour que j’avance plus loin, toujours plus loin.

J’espère vous apporter toujours plus de surprises dans l’univers de cette princesse machiavélique.

Maintenant, je libère Agnès un petit moment pour repartir vers Alice… je vous laisse prendre soin d’elle, je sais qu’elle est entre de bonnes mains.

Belle journée à vous !

Lily

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s