Vie d’auteure – Septembre est déjà là…

californie

 

Bonsoir à tous !

Je suis de retour de Bordeaux après un petit week-end express bien sympathique qui a mélangé Mojito, Rock n’ Roll, Disneyland (oui oui…) rencontres et cinéma, discussions passionnées sur ma série de livres Chroniques d’une princesse machiavélique, thé vert et fou rire dans le tramway… Ah oui, c’était vraiment bien ! Et je me rends compte que j’en avais besoin.

Avez-vous vu passer l’été ? Personnellement, je n’ai rien vu de ces deux mois. Ils ont été animé de mille façons et de mille émotions avec ce qui me caractérise entièrement : des hauts dans les nuages et des bas très profonds. C’était génial toute cette agitation, dédicace, lecture, écriture, chroniques radio, rencontres, rire, shooting, etc…Je termine crevée mais tellement heureuse. J’ai respecté mon planning d’écriture et j’ai mon planning prêt pour les 3 prochains mois. Cette fois-ci j’ai même réussi à préparer la rentrée de mes garçons sans me sentir dépassée (mais où sont les fuck*ng cartons à dessin A3 ?) Bref.

Et oui, parce que demain c’est la rentrée…

Avez-vous gardé un peu de la lumière orangée du coucher de soleil sur la mer pour les jours gris à venir ? Avez-vous pensé à ramener un peu de sable dans un bocal, quelques coquillages pour égayer la pluie d’automne ? Avez-vous mis un peu de bleu azur dans vos yeux pour passer l’hiver, un peu de ces nuages légers sur votre cœur pour vous envelopper de douceur pendant les gelées de janvier ? Avez-vous fait le plein d’amour chaud, de rires, de pétillements dans les regards, de bulles sur la langue ? L’été est déjà derrière nous, une page se tourne sur les nuits chaudes, sur les moustiques, sur la pluie fraîche de la nuit sur la peau…

Mais où partent ces jours perdus ?

Il me semble que c’était hier que je dédicaçais les livres de ma série le 1er juillet à la Fnac de Bordeaux-lac. Et puis, il y a eu la sortie de mon préquel Quelques mots d’amour, la dédicace au Node sur Bordeaux, le Beach Book Tour, ma dédicace à la Fnac de Bayonne… Dans tout ce mouvement il y a eu de superbes rencontres de lecteurs et d’auteurs, me rappelant que c’est pour ces moments d’échange que j’écris. Je n’en reviens toujours pas de la chance que j’ai d’être là, ici, en train de vous écrire et que vous êtes là, en train de me lire. Et c’est toujours bizarre de tomber sur la couverture de mon livre dans le fil des actualités de mon Instagram ou de mon Twitter (comme tout à l’heure -merci Amélie B.), de savoir que les histoires qui naissent dans ma tête existent en ce monde parce qu’elles sont lues et que quelque part en Californie sous les palmiers, Agnès rigole bien de savoir qu’elle suscite tant de passion et de sentiments contraires… Et ces lecteurs que je rencontre me rappellent que ma vie il y a un an était sur le point de prendre un tournant inattendu, de changer radicalement. Dans ce mouvement, alors que j’étais éteinte, j’ai retrouvé un peu de lumière. Merci à vous lecteurs. Je vous assure que j’ai passé l’été à vous concocter les meilleurs livres possibles.

Depuis un peu plus de 15 jours je suis en pleine immersion dans le Tome 3 des Chroniques d’une princesse machiavélique. Le travail de relecture et de réécriture est celui que je préfère. Peaufiner, rajouter, préciser… se mettre à la place du lecteur et imaginer les émotions qui vont le traverser en lisant les milles péripéties d’Agnès mon héroïne (qui n’a rien d’une héroïne pour l’instant). J’aime ce moment où mon cerveau ne pense plus qu’à l’histoire et à en tirer la meilleure version possible. Vous croyez que je suis là à table avec vous ou en train de vous parler mais en fait ma tête est encore en train de penser à Agnès qui se débat, et à Phoebus qui s’étiole. Je dors peu, je mange encore moins, plus rien ne m’intéresse que mes personnages et l’endroit dans leur cœur où je souhaite les emmener… et les moments qui me séparent de mon ordinateur me semblent d’une longueur…

Après ces jours intenses, j’en avais vraiment besoin de ces quelques heures sur Bordeaux…!

Je pense terminer la réécriture de mon tome 3 pour la fin du mois, ce qui est cool. Je vais ensuite pouvoir replonger dans Alice et son bébé arc-en-ciel. Elle me manque.

Et puis… je n’oublie pas que j’ai un recueil de poèmes à sortir pour Noël, que je continue d’illustrer à temps perdu (et il y en a peu)…

D’ailleurs, cela faisait un petit moment que je ne vous avais rien partagé… Alors ci-dessous, vous trouverez un extrait :

IMG_20170117_201150_336[1]

Allez, je repars travailler.

Belle soirée,

Lily

PS : merci à mon amie californienne pour la magnifique photo des palmiers sous le soleil!

2 thoughts on “Vie d’auteure – Septembre est déjà là…”

  1. je viens de lire le sujet dur les bebes arc en ciel
    Je le decouvre par ton intermediaire

    Au dela de ce sujet par ton style d ecriture d une anthenticite d une sensiblerie tu nous donnes envie de te suivre dans ton prochain roman.

    Ton ecriture en etant legere et agreable tu peux nous enmener n importe ou

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s