Vendredi lecture avec Marjorie Levasseur

Bonjour les amis,

Sur cette page, tous les vendredi, j’invite les auteurs indépendants à parler de leur lecture, du livre qui les a marqués enfant ou adulte, ou de celui qui a changé leur vie, résonné dans le cœur, bref un livre qu’ils portent en eux.

Merci à Marjorie Levasseur de participer à ce vendredi lecture !

2017-01-23 16.15.20 (1)

Quel est le livre qui t’a bouleversé ou a changé ta vision sur le monde, la vie, l’écriture…

Je dirais que le livre qui m’a le plus marquée est L’Alchimiste, de Paulo Coelho Sans doute parce que c’est LE livre qui m’a fait passer du stade de simple lectrice occasionnelle à celui de lectrice dévorante, mais également parce que j’ai adoré les différents messages qu’il contient.

Deux citations m’ont particulièrement touchée, celle qui parle de la Légende Personnelle de chacun (« qui que tu sois et quoi que tu fasses, lorsque tu veux vraiment quelque chose, c’est que ce désir est né dans l’Âme de l’Univers C’est ta mission sur la Terre ») et l’autre concernant l’idée qu’il y a toujours dans le monde, une personne qui est faite pour une autre et le jour où elles se rencontrent, se reconnaissent.

Ce livre m’a donné à réfléchir sur le fait que l’on passe une grande partie de sa vie à chercher ailleurs un trésor qu’on a toujours plus ou moins eu devant nos yeux, sans nous en rendre compte, jusqu’au jour où…

 

Tu es auteur, peux-tu nous parler de tes écrits :

J’ai écrit cinq romans, le dernier n’étant pas encore sorti (ce sera pour 2018), je n’en dirais pas grand-chose, sinon qu’il s’intitule « Te revoir à Penn Avel » et qu’il appartient au genre de la littérature sentimentale.

Je suis aussi l’auteure d’une trilogie dans le même genre littéraire qui démarre par « Une parenthèse dans ta vie… », tome dans lequel Clémence Alexandre, une jeune aide-soignante, fait connaissance de Madeleine, une nouvelle résidente dans la maison de retraite dans laquelle elle travaille. Cette vieille dame n’a qu’un désir, retrouver la trace de son arrière-petit-fils qu’elle n’a jamais connu. Par un concours de circonstances, Clémence va être amenée à partir à la recherche de celui-ci. L’histoire part de cette quête. Les différents personnages vont beaucoup évoluer à travers les trois tomes, devoir faire face à leur passé pour pouvoir se reconstruire. De manière générale, les liens intergénérationnels ont toujours une grande importance dans mes romans.

J’ai aussi écrit une nouvelle tirée de l’univers de ma trilogie, « Un Noël à t’attendre » que l’on peut facilement retrouver dans les Gourmandises de Noël, un recueil de nouvelles auquel j’ai participé avec plusieurs auteurs autoédités (le Club des Indés).

Pour « Ces oiseaux qu’on met en cage », j’ai voulu aborder des thèmes plus graves, d’où un roman plus sombre, mais j’ai voulu tout de même laisser aux lecteurs un message positif de solidarité et d’espoir.

Merci Lily, pour cette parenthèse livresque 😉

Retrouvez Marjorie Levasseur sur son blog : Marjorie Levasseur

 

 

1 réflexion au sujet de “Vendredi lecture avec Marjorie Levasseur”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s