Vendredi lecture avec Sacha Stellie

Sur cette page, j’invite les auteurs indépendants à parler de leur lecture, du livre qui les a marqués enfant ou adulte, ou de celui qui a changé leur vie, résonné dans leur cœur, un livre qu’ils portent en eux. Aujourd’hui, ce vendredi lecture vous présente la formidable Sacha Stellie.

thumbnail

 

1/ Sacha, quel est le livre qui a bouleversé ou a changé ta vision sur le monde, la vie, l’écriture…

Évidemment il y en a plusieurs, selon les âges et les différentes périodes de ma vie, mais si je devais n’en garder qu’un ce serait résolument « Paroles » de Jacques Prévert.

Pourquoi ?

Parce qu’il y a tout dans ce livre : la vie, la mort, l’amour, la dérision, la joie, le chagrin, la violence, la religion, la politique, l’enfance, l’art du quotidien, celui du bonheur, le désespoir et l’espoir surtout, la grandiloquence de l’être, ses impuissances aussi, ses limites, ses révoltes…

Ce recueil de poésie – qui a mon sens est bien plus que cela, chaque texte est un  roman (court) à lui seul – est aussi le témoignage d’une époque, celle de tous les possibles, de tous les idéaux brandis comme des étendards de liberté.

Lire « Paroles » c’est s’ouvrir au monde et pénétrer dans sa pleine conscience, c’est se sentir vivant, actif, responsable et capable. C’est toucher du doigt la vérité.

Je terminerai par louer le style unique de cet auteur touche-à-tout, brillant, à part, bouleversant les codes de l’écriture et en inventant de nouveaux.

Prévert a cette capacité que peu ont, jouer de la simplicité des mots avec une précision chirurgicale et les transformer en véritable chefs d’œuvres.

2/ Peux-tu nous parler de tes écrits :

Je suis née à Paris en 1972. J’ai toujours écrit. Je n’avais pas dix ans lorsque mon premier roman a vu le jour (une histoire policière certainement ennuyeuse à mourir). C’est donc tout naturellement que j’ai suivi des études littéraires puis, comme je suis plus une créative active qu’une contemplative classique, je me suis ensuite tournée vers un master de publicité.

Jusque-là, tout semblait partir sur une route bien droite.

Ensuite, je suis partie vivre à Bruxelles et la machine s’est emballée. J’ai exploré beaucoup de jobs différents et écrémé pas mal de villes. Le principe de carrière n’a pas grande valeur à mes yeux, le plus important étant d’apprendre et de découvrir en permanence. Cette conviction profonde nécessite une capacité à la prise de risque et l’acceptation d’une certaine instabilité. Ainsi, j’ai toujours choisi de suivre le sens du vent, consciente qu’une seule vie ne suffirait pas à réaliser tout ce que j’ai l’ambition d’explorer. J’habite actuellement à Bordeaux.

Mes écrits étaient très confidentiels jusqu’à ce que je décide, encouragée par mon entourage, d’enfin me lancer et de publier en 2015 Le choix des tricheurs en auto-édition. Ensuite, tout est allé très vite, j’ai gagné en confiance et en méthodologie. Ainsi, l’année suivante, je sortais mon second opus La vie rayée puis le troisième en mai 2017, Roue libre en kaléidoscope.

 

Pour en savoir plus : Consultez ma page auteur

Pour ce troisième roman, j’ai réalisé un projet qui me tenait à cœur depuis longtemps et ai créé avec trois auteurs-compositeurs- interprètes (Adrien Plaza, The Dusk et Mathieu Chocat) une bande-originale musicale de livre (B.O.L.) que vous pouvez écouter sur SoundCloud. Un clip est également disponible sur YouTube.

Je viens de terminer l’écriture d’un quatrième roman intitulé « Ailleurs, c’est forcément mieux » qui vient de sortir. Un roman sur les préjugés et la difficulté d’accéder au bonheur lorsque nous en sommes esclaves.

 

Retrouvez toutes mes actu sur mon site : http://sachastellie.blogspot.fr/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s